Imprimer
Catégorie : Amisdelaliberte
Affichages : 235
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

« Notre monde traverse une crise sanitaire sans précédent, qui s’avère n’être que la première de celles que subiront à l’avenir nos sociétés si elles ne se débarrassent par des facteurs principaux de son déclenchement : recherche effrénée d’un profit toujours croissant, affaiblissement continu des infrastructures de préservation des biens communs (santé, énergie, savoir, forêts), exploitation forcenée et industrielle des réserves de vie sauvage.

La perte croissante de confiance dans les institutions prive encore un peu plus la démocratie de sa capacité à contribuer à la formation d’une intelligence collective solide, instruite et réfléchie. Au lieu de cela pullulent des discours critiques confus et de plus en plus nourris par une rhétorique tendancieusement réactionnaire.

L’extrême droite se renforce à mesure qu’un discours hypercritique lui emprunte ses thèmes et se détourne des outils précis et efficaces qui ont été mis au point tout au long de l’histoire des mouvements sociaux.

Dans ce monde perturbé, notre association, à son modeste niveau, s’efforce de poursuivre son action telle que guidée par ses principes fondateurs : contribuer à la formation de l’intelligence collective par la diffusion d’un savoir rigoureux et de propositions inventives et solides afin de construire un avenir libéré de la perspective désespérante de la catastrophe.

Rien de ce qu’écrivait le regretté André Tosel n’a vieilli. Au contraire. Les évènements récents renforcent notre détermination à poursuivre notre action.

Les moyens technologiques nouveaux nous le permettent dans des conditions certes plus difficiles ; charge à l’association de s’en saisir pour inventer des formats capables de soutenir l’effort d’apprentissage d’une pensée rigoureusement critique.

Et le soutien des lecteurs, des adhérents ne peut que nous inviter à nous y atteler.

Bienvenue aux nouveaux visiteurs

Merci de votre fidélité aux « anciens »

Le président

J.P Cremieux